Ton corps m’aime un peu plus que toi

Te souviens-tu de la dernière fois,
Quand j’ai pu y déposer mes doigts?
J’ai remarqué que ton corps m’aimait un peu plus que toi.
Te souviens-tu de ce que je cherche, de ce que j’veux?
Pas juste tes fesses.
M’appelleras-tu pour de l’amour?
Parce que sinon c’est sûr que je passe mon tour.

Ça, c’est des rimes faciles,
Pour se faire aimer c’est un peu plus difficile.

Va-t’en pas, reste ici.
Quand tu pars, tu oublies qui je suis.
Mais je ne comprends pas ce que tu veux,
Si c’est moi ou si on se dit adieu?
Un au revoir à long terme,
Ou si je peux te dire enfin que je t’aime?

Ça, c’est des rimes faciles,
Pour se faire aimer c’est un peu plus difficile.
Je peux t’en écrire à profusion,
Ça changera rien de toute façon.

J’ai pas besoin de stresser, d’angoisser et d’attendre demain.
J’en ai assez avec ma vie,
Tout tourne autour des problèmes malsains.
Fait que si ce n’est pas moi, ça va être toi.
Rappelles-moi pas demain.

Ça, c’est des rimes faciles,
Pour se faire aimer c’est un peu plus difficile.
Ça ne changera rien de toute façon,
Je suis un peu tannée de tourner en rond.

Je passe mes journées à attendre que tu me textes.
Tu passes deux-trois heures juste pour du sexe.