Respiration

Quand j’ai pris une grande respiration
Je pensais encore à toi, ah ah, ah ah
Quand la fumée a rempli mes poumons
Je pensais encore à toi, ah ah, ah ah

J’ai oublié les contours de ton corps
Mais je pensais à toi
Quand j’ai pris une grande respiration

En dessinant la chaleur de ta voix
Je l’oubliais déjà, ah ah, ah ah
En mangeant des yeux ton corps déjà froid
Je l’oubliais déjà, ah ah, ah ah

Mon coeur-tambour plus fort que la radio
Mais je t’oubliais déjà
En dessinant la chaleur de ta voix

J’ai tout essayé
Pour te garder
Avec moi

En pleurant sur ce qu’il restait de ton corps
Je gardais mon sang-froid
Le regard tremblant, le coeur brûlant si fort
Je gardais mon sang-froid

J’ai égaré deux ou trois morceaux de toi
Mais je garde mon sang-froid
En pleurant sur ce qu’il reste de ton corps

J’ai tout essayé
Pour te garder
Avec moi
Pour te garder avec moi

Ça faisait longtemps que je n’avais pas aimé autant que ça
Ça faisait longtemps que je n’avais pas aimé autant…

Ça faisait longtemps que je n’avais pas aimé autant que ça
Ça faisait longtemps que je n’avais pas aimé autant que toi