Le piège

La nuit a fait sa loi
Mais l’aube te dessine
Nous ne sommes plus les mêmes
Étrangers dans les draps
Je te laisse sur le pas
Toi, tes yeux s’illuminent
Et tu m’aimes, tu m’aimes
Tant, tu n’as plus de voix ah-ah

Ils sont beaux, tes rêves
Pourtant, ils ne sont pas pour moi
Quand le jour se lève
Déjà, je ne suis plus à toi
Le nuage crève, mais
Jamais l’orage ne me prendra
Je cours vite, j’efface mes pas
J’espère que tu me comprendras

Tu attrapes mon bras
Et tes lèvres opalines
Enserrent un de mes doigts
Le piège se referme
Notre histoire commencera
Alors qu’elle se termine
Sans même un café-crème
Sans même un baiser froid

J’ai glissé sur ton dos
Je ne suis pas blessée
Je t’ai donné que la peau
Pour ne pas l’y laisser

Ils sont doux, tes rêves
Pourtant, ils ne sont pas pour moi
Quand le jour se lève
Déjà, je ne suis plus à toi
Le nuage crève, mais
Jamais l’orage ne me prendra
Je cours vite, j’efface mes pas
J’espère que tu me pardonneras ah-ah-ah