Ce que je te donne ne disparaît pas

Je te laisserai cogner à ma porte les nuits
Où tu penses à t’endormir pour de bon
Je te consolerai de souffles de vie
Qui sauront apeurer tes démons

Je te laisserai cogner là où ça répond pas
Pour polir des diamants qui sont des pierres
Cueillir l’or des foules et le sel de la terre
Caresser des joues de fer des doigts

Parce que j’ai confiance en toi
Je sais, c’que je t’donne
Ne disparaît pas
J’ai confiance en toi
Je sais, c’que j’te donne
Me reviendra

Je te laisserai me couvrir de fruits les bons jours
Les mauvais, j’attendrai ton retour
Je te laisserai partir avec la tirelire
Pour te gâter de tabac et de rires

Je te laisserai boire toutes les gouttes à mes lèvres
De ma petite folie et de mes vœux
Tirer le rideau blond de mes cheveux
Pour me fermer et m’ouvrir comme une fenêtre

Je te laisserai me dire
Que tu m’aimes pour toujours
Mais que tu me décevras
Comme un piège
Que tes bagages sont si lourds
Que jamais ne s’allège
Le poids de tes pieds
Qui courent et courent

Parce que j’ai confiance en toi
Je sais, c’que j’te donne
Ne disparaît pas
J’ai confiance en toi
Je sais, c’que j’te donne
Me reviendra