L’arbre de vie

Malgré le sol fragile
Et cette terre hostile
Brûlée d’un soleil
Artificiel

Malgré les pluies acides
Les vagues, les creux, les rides
Malgré les entailles
Qui font mal

Là, sous l’écorce
J’ai regardé au plus haut
Et c’est toi qui reste ma force

Au fil du temps
Au gré des vents
J’ai protégé le plus important
J’ai pris racine
Au fond de toi
J’atteins mes cimes
Au fil du temps
Aucun des vents
N’a fait tomber le moindre élément
Où je m’enracine
Bien au-delà
De ce qu’on devine
Je suis née de toi…

De cet arbre de vie
Dont je suis devenue le fruit
Doucement je pousse
de ta source
Et je m’accroche à tes hanches
Comme on prend sa revanche
Ta sève dans mes veines
Qui m’entraîne

Là sous l’écorce
J’ai regardé au plus Haut
Et c’est toi qui reste ma force

Au fil du temps
Au gré des vents
J’ai protégé le plus important
J’ai pris racine
Au fond de toi
J’atteins mes cimes
Au fil du temps
Aucun des vents
N’a fait tomber le moindre élément
Où je m’enracine
Bien au-delà
De ce qu’on devine
Je suis née de toi…

Au fil du temps
Au gré des vents
J’ai protégé le plus important
J’ai pris racine
Au fond de toi
J’atteins mes cimes
Au fil du temps
Aucun des vents
N’a fait tomber le moindre élément
Où je m’enracine
Bien au-delà
De ce qu’on devine
Je suis née de toi…