QC History X (remix) (Ft. Karim Ouellet)

Je vous ramène dans le temps
Pour quelques instants
Vous dévoiler des faits
Qu’on n’apprend pas forcément
Je vous entretiens d’une autre histoire
Celle qu’on ne voit pas dans les cours
Amérindiens et les Noirs
Celle qu’il faut remettre à jour
Par où commencer
Pour vous dire comment c’est
D’abord faut nuancer
L’Histoire est romancée
Manipulée
Elle est écrite par les vainqueurs
Dont une partie dissimulée
Les hypocrites ne datent pas d’hier
Back in the days
autour de 1604
Champlain débarque
Avec à son bord un Black
Mathieu Da Costa
dit l’Interprète
Il parlait micmac
Français et hollandais
En 1629
Arrive Olivier Lejeune
Premier esclave répertorié
dans la jeune ville de Québec
Au moins 10 000 esclaves
au Canada
Jusqu’à l’abolition de ce droit
en 1833
C’est fou
À force de fureter en masse
J’ai découvert que Lionel Groulx
Prônait la pureté des races
C’est la même pour Garneau
F.X.-Garneau
Québec History X
Ils nous ont effacés du tableau
Mais pourtant
Il y avait des hommes d’affaires noirs
On était dans les régiments
et d’autres étaient coureurs des bois
Il y avait aussi des aubergistes
Et ils veulent nous faire croire
que les Noirs sont ici
depuis les années 70
1779
Pointe-du-Sable Jean-Baptiste
Un métis antillais
À fondé un poste de traite en Illinois
Nowadays on l’appelle Chicago
Un Black francophone a fondé Chicago
Jackie Robinson
Oliver Jones
et Oscar Peterson
La liste est longue
mais pas tant que ça
Trop de héros oubliés
qui ont contribué à notre passé
Mais peu veulent le souligner

400 ans d’histoire
6 millions de raisons
de nous faire oublier de croire
et puis se souvenir
C’est tout ce que j’ai peur de devenir
Quand on y pense 10 minutes
L’ignorance diminue

Au 19e siècle
C’est pas du tout fini
Ils ont envoyé les Chinois
faire les chemins de fer dans tout le pays
Détonateurs vivants
On les envoyait creuser la roche
Avec de la nitroglycérine
Et ça sautait à leur approche
Le pâté chinois
ça vient de là
Bœuf, maïs et patate
Tout ce qu’on retrouve dans le Westside
Entre toi pis moi
Ça n’a rien d’oriental
C’est une mixture qu’on leur donnait
Pour les nourrir en tas
Maintenant les Indians
Ah les Indians
Man, ils l’ont eu bad
Les Indians
Genocide à grande échelle
À trop grande échelle
La mémoire des Amériques
Est à jamais entachée
Les premières armes bactériologiques
On leur donnait des couvertures
Imbibées de variole
Tu vois la suite
Un choc microbiologique
et viol culturel
Être vu en étranger
sur sa propre parcelle
De terre ancestrale
C’est l’ère industrielle
qui fait qu’encore au 21e siècle
L’âme des ancêtres râle
On parle de colle, de viol
et d’alcool dans les fioles
Le haut taux de suicide
démontre un fuckin’ ras-le-bol
Dans les réserves
Je comprends qu’il en ait qui aille s’attaquer
Au gouvernement
Comme dans le temps à Kanesatake

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.