Comme un décor

Il était comme un décor
Un décor qui tenait le fort
Des bouts de bois le soutiennent
Mais son dos trahit sa peine

Il a bâti une maison
Une maison comme les autres
À un ou deux détails près
Une de ces maisons sans fautes

Et si tu penses que tu peux
En construire une plus solide
N’hésite pas, fais de ton mieux
Mais je sentirai toujours le vide

Il n’est plus là maintenant
Et je peins sur un fond blanc
Je peins des arbres sans feuilles
Des feuilles dont j’ai fait le deuil

L’automne dure depuis longtemps
Et la terre froide sous mes ongles brisés
Se mélange au courant
Que j’essaie de remonter

Et si tu penses que tu peux
Me construire un pont solide
N’hésite pas, fais de ton mieux
Mais je sentirai toujours le vide

Et je m’étends sur la table
Fais de moi ce que tu veux
Refais-moi si tu penses que tu es capable
Si tu penses que ça se peut

Oui, si tu penses que tu peux
En construire une plus solide
N’hésite pas, fais de ton mieux
Mais je sentirai toujours le vide…