L’amour ne connait pas la mort

Au téléphone
de la dynamite
qui détonne
tu prends la fuite
les mots peuvent perdre
de leur sens mais
l’amour ne connaît pas la mort

Un soupir
un silence qui laisse
rien à dire
qu’une distance qui blesse
nos peaux peuvent perdre
de leur transe mais
l’amour ne connaît pas la mort

Je n’regarde plus derrière moi
J’avance et ouvre grand les bras
mes fardeaux deviennent des plumes
J’fais des ailes de mes enclumes
Je change le plomb en or
l’amour ne connaît pas la mort

Si tu raccroches
c’est bon tant pis
J’me sens moche
mais au fond J’en ris
ma guitare peut bien se fendre
l’amour ne connaît pas la mort

Mon cœur fêlé
laisse-t-il mieux la vie
passer couler
à travers lui
mes forêts renaissent de leurs cendres
l’amour ne connaît pas la mort