Chaque jour

Chaque jour est un voyage au bout du monde
Voyage qui recommence chaque jour
Si loin qu’on puisse aller
Si creux qu’on puisse tomber

Rien n’est gagné
Ni même perdu
Chaque jour unique
Après hier, avant demain
Sans pitié ni vengeance

Chaque jour se fout de qui embarque
De qui se meurt ou se dessine
Chaque jour se lève et comme corvée
Trimbale tout c’qui existe

Le jour du riche, le jour du pauvre
Le jour des rides
Le jour des larmes et des berceaux
Le jour à même lui-même
Dessine un monde égal pour tous

Chaque se vit au jour le jour
Et s’accumule pour toute une vie
Jour après jour dans le silence
Il pousse l’éveil vers le sommeil

Qu’il s’éternise ou soit trop court
Qu’il soit souhaité ou redouté
Le jour se mêle à tous les désirs
Sans croire aux hommes

La seul issue ou contre-jour
Pour qui se veut plus que chaque jour
Est d’agir tel que même hier
Soit aujourd’hui
Moins que demain

Mais même à jour, cet idéal où l’humain
Devient surhumain
Ne sera pour jour de tous les jours
Que rêve d’un jour
Avant demain