Mort et transfiguration (d’un chanteur semi-populaire)

Dans les escaliers
Que je déboule au ralenti
J’entends la foule qui applaudit
La sortie spectaculaire
D’un chanteur semi-populaire

La tête à l’envers
Je serre ma guitare dans mes bras
J’embrasse mon harmonica
On m’attend mais tant pis
Le show est fini
Et quand ma chanson passera à la radio

Tu chanteras les mots
En dansant dans ta chambre en solo

Je monterai au ciel
M’y brûlerai les ailes aussitôt

Tu chanteras les mots
En sautant sur ton lit en synchro

Je compterai les jours
Qui séparent mes chansons d’amour