La ville est là

Amas d’étoiles électriques
Déjà les oiseaux métalliques
Volent plus bas et la radio
Capte les voix des animaux d’Amérique
Cent mille fréquences qui dansent
Au bout de mes doigts

La ville est là

Sens-tu le poids de mon coeur
Entends-tu se noyer le moteur
Je vois des lunes artificielles
Dans les vapeurs de diesel
Et je vois cent mille toits
Oui mais un seul fait pour toi et moi

La ville est là