L’amour est un fantôme

Ma belle créature
A laissé sa fourrure
Et des pas sur la neige blanche

J’ai remonté la trace jusqu’au bout, jusqu’au trou dans la glace
Où tout s’efface

Fantômes
Sous les draps qui dansent dans le noir
Dans les soirs de janvier
Quand la neige tombe dans la cour
Et que l’amour est un fantôme

Un hameçon dans le ventre
La romance à moins trente
J’arpente les eaux profondes

Mais le courant remonte à la surface et le monstre du lac
Reprend la chasse

Fantômes
Sous les draps qui dansent dans le noir
Dans les soirs de janvier
Quand la neige tombe dans la cour
Et que l’amour est un fantôme