Le jeu des accroires

Garde tes habits pour veiller tard
Cache bien tes défauts sous ton costard
Et si je parvenais à voir les dessous de ta gloire
Desserrerais-tu la cravate?

Garde ton armure pour veiller tard
Tes faiblesses cachées dans tes histoires
Et si je te laissais le pouvoir, te laissais la victoire
Baisserais-tu vraiment la garde?

C’est à croire que l’on ne peut s’aimer
Sans personnage, sans maquillage et tout habillé
Par peur de se faire voir
Au premier étage, à l’état sauvage, nu de vérité

Ouh ouh ouh ouh ouh
Ouh ouh ouh ouh ouh

Garde tes secrets pour veiller tard
La paix s’achète à coup de silences ce soir
Même si tu sais que je vois
À l’intérieur de toi
Joueras-tu le jeu des accroires?

C’est à croire que l’on ne peut s’aimer
Sans personnage, sans maquillage et tout habillé
Par peur de se faire voir
Au premier étage, à l’état sauvage, nu de vérité

Laisse-moi croire que l’on pourrait s’aimer
Sans camouflage, sans sparages, rien à prouver
Sans la peur de se faire voir
Au premier étage, à l’état sauvage, nu de vérité

Ouh ouh ouh...

Entrez des paroles!

La Boîte aux paroles compte sur les utilisateurs comme vous pour enrichir sa banque de données! Si vous connaissez les paroles des chansons de la liste ci-dessous, ou de tout autre chanson interprétée par Chantal Archambault, faites-en profiter la communauté en les retranscrivant.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.