Nos bleus désirs

Pris dans l’étau de tes fesses
Encore sous mes ongles, ton zeste
Un volcan qui dort dans nos sangs
Et qui fait qu’on agit comme des enfants

Le malaise dans mon sourire reste muet
On dirait qui m’sent flirter avec le concret
J’vas tirer la couverte de mon bord
Pis aussi ma révérence un peu en r’tard

Y a pu rien dans l’écho de nos fresques
À part peut-être un vieux cri de jeunesse
Y a comme un moment d’grâce
À chaque fois qu’y a un char qui passe
Sur nos bleus désirs

Et je coule sur ton corps
Comme on fête la mort
Et je coule sur ton corps
Comme on fête la mort

Si ça peut t’consoler
Dis-toi qu’au bout du compte
C’pas l’bout du monde