Le bonheur tousse moins qu’avant

Les étoiles filantes
Font du surplace
Y a pu rien qui m’tente
Qu’est-ce tu veux qu’on fasse
Qu’on reste debout?

Les arbres me poursuivent
Au milieu d’la nuit
J’sais pu comment vivre
Le spasme des bruits
J’vas-tu virer sourd?

Quand l’acouphène me borde
Que les couvertes se tordent
Mes rêves s’envolent dans les airs
Par mes yeux ouverts
Pis j’les r’garde partir pour de bon
En fixant l’plafond

Y a longtemps qu’j’ai joué
Rafraîchi le ciment
C’est-tu le plancher
Qui stoppe mon élan?
Une course contre le vide?

Le temps avance vite
Pendant que j’rampe
C’est vide ou léger
En arrière des tempes
Quand je pense en silence

Un jour, j’irai voir ailleurs
Faire bouger les heures
Agripper l’moment
Constater qu’astheure
Le bonheur tousse moins qu’avant