Sur nos lèvres

Comment se faire à l’idée
D’ouvrir les mains pour saigner
Comment te faire oublier
Tu as les marques du passé

Sur nos lèvres, le monde a écrit
Ses mots de peur et ses cris
Sa propre fin est ici

Comment nous faire oublier
Je n’ai même plus la force d’écouter
Comment se taire à l’idée
Du goût amer laissé

Sur nos lèvres, le monde a écrit
Ses mots de peur et ses cris
Sa propre fin est ici

Comment pourrais-je pardonner
À Notre Père qui a laissé sur nos lèvres
Ces blessures qui nous lient
Ces mots de peur et ces cris
Sa propre fin est ici
Le monde a écrit
Le monde, le monde, le monde …