J’ai les bleus

J’ai les bleus, les bleus de Montréal, d’une balade, le long du grand Canal.
J’ai les bleus, d’un grand étang gelé, où l’hiver, les enfants patinaient.
J’ai les bleus, d’un accent, d’un humour, d’une fille que j’avais rencontrée.
Un soir, je suis tombé en amour, au milieu de la place Jacques Cartier.
J’ai les bleus, de mon chum Jean Cayé, de l’étang, des moulins à Terrebonne.
J’ai les bleus, d’une fille qui disait qu’elle n’aimait que la rue Robinson.

J’ai les bleus du bout du monde, du sourire d’une blonde,
J’ai le coeur comme Ginette quand elle chante Paris-Québec.
J’ai les bleus d’un pays loin, où frissonne l’Italien.
J’ai les bleus d’un pays froid, j’ai les bleus du Canada.

J’ai les bleus, d’une nuit à Montréal, des chansons de Leclerc, de Vigneault,
Un concert au flanc du Mont-Royal, Ils avaient rêvé d’un nom plus beau.
Quand les hommes vivront vraiment d’amour, au Québec, je reviendrais faire un tour,
Je viendrais soigner mon Vagala, et chanter pour vous à Montréal.

J’ai les bleus! J’ai les bleus!

Entrez des paroles!

La Boîte aux paroles compte sur les utilisateurs comme vous pour enrichir sa banque de données! Si vous connaissez les paroles des chansons de la liste ci-dessous, ou de tout autre chanson interprétée par Claude Barzotti, faites-en profiter la communauté en les retranscrivant.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.