Y’avait tant d’étoiles

… Y’avait tant d’étoiles
Comme si, la nuit
Avait des milliers
De taches de rousseur
Ces p’tits grains de beauté, charmeurs
Attirés quelques heures
Vers l’au-delà
La mélancolie
De ces autres nuits
À dormir sans toi
À rêver parfois ...