Tourne encore

J’aurai les yeux des marées bleues et le visage du temps pluvieux
J’aurai le coeur sur un nuage passerai ma vie en décalage
J’aurai la tête sur l’oreiller à peine poser les plumes au pieds
J’abandonnerai mon âme d’avant et chercherai celle au présent

Il faudra regarder plus loin qu’un avenir prisonnier en vain, marqué son nom au bas des pages laissé des traces au passage mais si le ciel sur nous s’écroule qu’on prenne l’image ou qu’on déboule,
J’arriverai toujours à tenir tête même si j’en ai l’air bête

Tourne encore (x2)

Sûr de mes pas je prends le large les idées un peu moins sages, je marcherai sans peine sur les eaux
mettrai la nuit au tombeau,
Que je suis seule
Que je sois folle
Que je ris bien
Que je grogne
Il y aura toujours sur ma peau blanche mes détours et absences.

Tourne encore