Bien entendu

Est-ce que l’espoir me sert encore
Est-ce raisonnable d’y penser
À tout ce rien qui vide mon corps
Quand tu n’es pas à mes côtés

Est-ce que m’asseoir à chaque aurore
À t’inventer, à me mentir
Et croire que tu viendras encore
Ne finira pas par m’étourdir

Est-ce que pleurer peut faire du bien
Peut diluer toutes tes couleurs
Personnellement je n’en sais rien
Évidemment, trop de douleurs

Bien entendu je t’aime encore
Malentendu, mauvais accord
Aucune idée, c’est trop d’effort
Bien entendu, je t’aime toujours
Mais c’est foutu, et c’est trop lourd
Mais c’est foutu, et c’est trop lourd

Est-ce que valser avec mes rêves
Fera assez tourner ma tête
Pour me donner enfin la trêve
Et que tout, oui tout s’arrête

Est-ce que poser tant de questions
Peut nous aider en quelque chose
Une réponse, une solution
Qu’enfin de toi je me repose

Bien entendu je t’aime encore
Malentendu, mauvais accord
Aucune idée, c’est trop d’effort
Bien entendu, je t’aime toujours
Mais c’est foutu, et c’est trop lourd
Mais c’est foutu, et c’est trop lourd

Est-ce qu’il existe un seul répit
Pour des âmes comme la mienne
Une parenthèse ou un sursit
Je voudrais tant qu’on me retienne

Bien entendu je t’aime encore
Malentendu, mauvais accord
Aucune idée, c’est trop d’effort
Bien entendu, je t’aime toujours
Mais c’est foutu, et c’est trop lourd
Mais c’est foutu, et c’est trop lourd

Bien entendu, tu ne vois rien
T’as confondu tous les chemins
Bien entendu, tu l’aimes encore
Malentendu, c’est moi qui ai tors
Je n’ai rien su, et c’est trop lourd
Mais c’est foutu, je t’aime toujours
Mais c’est foutu, je t’aime toujours...