Ghetto génétik (tome 3)

Im so ghetto , I’m so ghetto
I’m so ghetto

Comme t’as remarqué, on est toujours dans le ghetto génétik
Entouré de mégots, de béton, de métaux et de vitres
On habite ce jardin du dédain, depuis que Dieu a banni l’homme
Alors, j’arrose mon Zion comme un bonsaï, sous l’effet de serre à Babylone
Les poches trouées comme des bas de nylon
Et les monnayeurs nous promettent un monde meilleur
Mais le démon mène le monde, vous me dites ben non man, demandez-leur
Tu connais le refrain, les conneries je les referais, je suis collé comme un frein
Même à la fin du monde, je vais demander l’heure
J’ai tellement investi, c’est dur de faire demi-tour
Mais de mes tours, je remarque que demain tourne devant l’heure 2012, leur 2012.
Ils nous veulent morts, le nouvel ordre, The new world order
Ferme tes yeux, imagine, imagine l’Afrique
Sans ghetto, sans génocide, ni machine à fric
Mais la terre est ivre se baigne dans du bloody Mary
Avant c’tait Jesus, Alleluia
Maintenant c’est gzup holla back, l’homme est un loup ya.
Im so ghetto
Devant la manufacture qui nous a créé dans des contenants de plastique
On est à quatre pattes, contemplatifs, contents, passifs.
Mais en-haut là , ils s’en foutent et refusent d’écouter les jeunes qui ont le ghetto dans les gênes
Ça les dégoute, comme les égouts qui les gênent
Ils nous ont conçu en laboratoire, le bétail fait plus la différence entre l’arche et l’abattoir
Qui l’aurait cru, grandissant dans les craques du béton
La mauvaise herbe est devenue l’arbre oratoire
Ils parlent l’accord de Kyoto, créent la météo et rient, se moquent des météorites
En tout cas, c’est peut-être juste moi et mes théories
Mais en même temps, je remarque qu’au-dessus du ghetto génétik
Planne comme un nuage de poivre de Cayenne
Mais saches qu’avant la haine de la hyène, y’avait le power du lion
Ghettoïser génétikement, c’est préconcevoir une réserve voulant vivre les rejets du système
Ça veut aussi dire programmer leur gênes pour que devant le mur imposé, s’installe une gêne
Genre, je veux pas faire du camping ou du ski
Ya know cause Im so ghetto
Ici, on préfère voler avec du plomb, parce que rêver d’avoir des ailes, c’est plus lourd
Pendant qu’on rampe à genoux dans le tunnel éternel
La classe moyenne passe vite en V.T.T et les plus riches en T.G.V
Nous, les bras ouverts, on brûle sur place comme la croix des K.K.K.
I’m so ghetto
Jésus crie, personne entend; le diable chuchote, tout le monde écoute
On va m’électrifier pour pas que tu sois au courant, d’où le verbe tazer- vous!
We so ghetto

Entrez des paroles!

La Boîte aux paroles compte sur les utilisateurs comme vous pour enrichir sa banque de données! Si vous connaissez les paroles des chansons de la liste ci-dessous, ou de tout autre chanson interprétée par Dramatik, faites-en profiter la communauté en les retranscrivant.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.