Chantal Archambault

  • Laisse la vaisselle sécher toute seule / Viens que je te présente mes dentelles / Et mon rouge à lèvres, maintenant sur tes lèvres / Prisonnières de moi pour longtemps / / Non, je n’ai pas bu de vin…
  • Je te vois contempler dans la noirceur / Tu transpires l’instinct du chasseur / Tu défriches pour trouver la plus belle fleur / Je te vois, ah ah, je te vois / / Je te vois dans le vif de tes couleur…
  • Transforme-moi en hirondelle / Car mon corps se meurt d’avoir des ailes / Transforme-moi en mouche à feu / Pour que dans l’noir, tu puisses me voir un peu / / Transforme-moi en feuille blanche / Je s…
  • La lampe de chevet éclaire la pièce vide / Vide de ton odeur / Dénudée de bibelots et de ta chaleur / / Dis-moi que lorsque tu reviendras / Nos corps ensemble se berceront / Dans la lueur du lampadai…
  • Non, je ne suis pas folle / J’ai parfois fait erreur sur la personne / On ne déshabille pas un homme / Aussi facilement qu’un arbre en automne / / Tu comprends pas / Tu restes là / Tes sentiments com…
  • Effacer les repères façonnés par nos corps / Brûler les étapes une à une sans remords / Je ne décide plus rien de moi / / Emplie par la beauté de tes mains sur moi / Pourquoi mes instincts n’emprunte…
  • Tu m’avais dit que les dames étaient maintenant bienvenues / Mes lèvres enfin remplaçaient la taverne de coin d’rue / Mais t’as mis des dos d’âne en avant de ton coeur / T’as mis des dos d’âne en avan…
  • Plus rien ne sert d’arroser le joli bouquet de fleurs des champs / La pluie les a fait boire autant que nous deux hier soir / / Je t’aime maladroitement / Tu m’aimes maladroitement / Mais tant que tu…
  • Toujours et jamais à la fois dans l’espace de tes bras / Je te quitte en décembre et te laisse avec le froid / Pris entre deux chemins, entre le Nord et la raison / Mes élans en mouvement, je t’effleu…
  • Les roses rouges sur le piano du salon / Ne ressemblent en rien à la neige qui jamais ne fond / Je ne peux plus regarder par la fenêtre / Le blanc m’assaille et me glace le sang / / Ton corps qui me …
  • Les portes battantes volent derrière moi / Soudainement, le temps s’arrête et, devant moi / Assis au comptoir, le crime parfait / / Ma chère, je t’annonce qu’aujourd’hui / Ta tête est mise à prix et …
  • Il ne reste plus qu’une seule bouteille / Il ne reste plus que ma main vers la tienne / Je ne veux qu’entendre cette même chanson qui tourne / Sur le disque malgré tes lèvres qui m’incitent / / D’oub…
  • Mon cœur est une barque qui prend l’eau quelques fois / Et je sais que t’aimes pas avoir les pieds mouillés à cause de moi / Mais ne t’en fais pas, je prends ma vague avec moi / Le temps de la laisser…
  • J’suis p’tite comme une aiguille dans une botte de foin à tes yeux / J’te pique même pas un peu / T’es dans mon champ d’tir, mais j’tire à blanc et ça me tue / Tu t’joues de moi, j’me meurs de toi / …
  • J’ai mal de tous ses yeux qui regardent par les trous de la clôture de ma cour / C’est si facile pour eux de trouver des mots pour s’expliquer la vie des autres / / Je garde les pierres dans ma poche…
  • Garde tes habits pour veiller tard / Cache bien tes défauts sous ton costard / Et si je parvenais à voir les dessous de ta gloire / Desserrerais-tu la cravate? / / Garde ton armure pour veiller tard …
  • Non, je n’ai pas passé le balai sur notre histoire / Non, je n’ai pas laissé la poussière se déposer sur nos mémoires / / Des tonnes de belles diapositives projetées dans ma mémoire / Nos plus beaux …
  • Laisse-moi, laisse-moi fermer les yeux / Pour ne voir que ce que je veux / Puisque, puisque devant moi, tout me sèche et tu le vois / / Nah nah nah... / / Je n’ai pas, je n’ai pas ta clé des champs …
  • Ma rivière, ma chair, ma terre est un tremblement / Un barrage, une brèche, une entaille dans mon sang / Je suis une tempête qui éclate et implose à la fois / Et cette foi je la cherche souvent, elle …
  • Je sais qu’il ne suffit pas d’un coup de masse / Pour éteindre ton corps, achever le désastre / Qui déverse son encre comme une rivière / Sortie de sa tranchée pour te faire la guerre / / Je sais qu’…
  • Ouh ah oh / / Je t’ai perdu, je t’ai perdu / Ton camouflage est trop fort / Ainsi, je reprendrai le nord / Avant qu’la nuit vole ton ombre et mon chemin aussi / / Mais lors de mon retour, mon amour …
  • Je suis un volcan / J’ai craché mon sang sur ton village / Mon cœur en casse-tête / Le tien à la guerre / J’explose et te brûle / Je me saoule et me brûle / / Aucun baume, aucun médicament / N’endorm…
  • J’ai le feu pris à l’intérieur de moi / J’ai le cœur qui vit au tremblement / Dans tes yeux, je me dépose entièrement / / Tes mots tendres me fondent dans la bouche / Les fils de mes nombreuses idées…
  • Les volets se foutent bien que la nuit soit passée au matin / Et que la lumière cherche mon corps / J’ose même pas me regarder, je comprendrais pas anyway / Que le mauvais passera encore / / C’est te…
  • Un coup, un feu, un tir à l’arbalète / Directement au plus profond de mon être / Je flanche, mes jambes et mon cœur me suivent / Incompréhensible, tellement impossible / / La corde de mon cerf-volant…
  • Ton fusil braqué à mes flancs / J’ai succombé à tes appâts / J’ai craqué l’bon biscuit chinois / Me dictant d’occuper tes bras / / Je retiens mon souffle en quittant le pas de ta porte / Et j’agrippe…
  • Je ne toucherai pas les cèdres même s’ils sont d’un vert très beau / J’y échauderais, y abimerais ma peau / / Je ne traverserai pas les cèdres même si tes charmes transpercent ma robe / Ses mains seu…
  • La porte est là / Dis-moi, dis-moi que je ne me trompe pas / Encore une fois / Le courant m’entraîne à aller là où mon cœur bat / Comment on s’est rendus là / Pourtant j’y ai cru comme ça se peut pas …
  • Je sens que le train au loin approche / Sous mes bottes, le fer vibre comme le fait mon ventre lorsque je suis ta cible / La fumée noire me rappelle / Celle de ton cigare qui dansait vers le ciel étoi…
  • Je n’aime pas / Quand le rouge de mes lèvres / Craque et s’en va / Au gré de mes tracas / / J’ai le corps loin à l’ouest / La tête et le cœur en suspens / Pourquoi soudainement / Entre nous deux, c’e…