Éditions Bori

  • Quand t’auras usé tes bottines / Cousues d’ordinaire / À pied au bord d’étangs d’usines / Aux promesses de fer / Quand t’auras posé tes médailles / Tes rêves de sable / Ta boîte à lunch dans la ruel…
  • Entre toi, sûr de moi / Et la nuit qui avance / C’est probablement un leurre, j’invente / Mes aveux, tes adieux / Devant le vide immense / L’âme s’enlise / Sacrée méprise / / Jamais je ne laisserai …
  • Chère Cathie, / Avant de m’en aller vers le haut des montagnes, je me dis que ce serait bien de te laisser un mot pour te prévenir. Je suis ni tombé au fond d’un puits, ni disparu Alzheimer dans la fo…
  • J’entends les grillons emmêlés aux rumeurs / Une fraîche en verdure / Un coin de campagne / Escorté d’une rivière / / Ces verts tendres foncés ou clairs / Ce soleil de septembre / Fin d’été à cinq …
  • Je te parle d’avril / Tu me parles chinois / J’en ai connu des filles / Jamais des comme toi / / Insolent nid d’amour qui traîne / À l’orée de nos voies / Hors des chantiers de béton blême / Au som…
  • Quand tu viendras sur le boulevard désert / Tes souliers auront pris la poussière / Ah! La mémoire des amis disparus / Quand les mots n’iront plus en colère / / Garderas-tu de tes tours du monde / L…
  • Être un peu de ta peau / Quand tu te déshabilles / Soudoyer les miroirs / Dérober tes reflets / Battre dans ta poitrine / Quand le monde s’obstine / À faire hurler ses loups / / Apprivoiser ton ombre…
  • Avant de jeter l’ancre / Loin des feux de Bengale / C’est toi que j’appelle / Que j’appelle / / Épris de vague à l’âme / Lourd d’envie de ne plus avancer / Ho! C’est toi que j’appellerai / / Avant l…
  • C’était avril, doux en printemps / Les yeux des filles, les parfums en passant / C’était l’aurore de passions éternelles / C’était des mots remplis d’amours Michèle / / C’était de peau qui recouvrait…
  • Passer son temps en faux-fuyants / Chasser son cœur dans les tournants / Sauvée la face et guère d’amour / Le chemin est loin d’être évident / Venir au monde tenir sa ligne / Derrière celui qui essuie…
  • Ce sont ces autres qu’on oublie / Au nom désert de la finance / Qu’on jette à pied de leur pays / Vers d’autres rêves perdus d’avance / Ce sont des taures plein la télé / Qui nourrissent notre indiffé…
  • Pé di n’di you di da / Pé di n’dou badou / Dé ya dou bé ya / Dé oun’dé baba / Ya wawa / / Pé di n’di you di da / Pé di n’dou bayou / Té yé dé ba / Té yé wé da / Po yé douda / / Pé yé da dia ba / Pé…
  • On tourne dans une époque à vide / On s’étourdit à l’ecstasy / Une fois que le party est fini / On s’accroche à sa petite vie / / À s’écraser d’vant la télé / On s’éteint à se rassurer / Le temps qui…
  • J’ai jamais voulu t’faire de peine / Comprends-moi / Quel bon temps ensemble / Comprends / J’voulais pas partir comme un voleur / Pardonne-moi / / Au bout d’la même histoire / Le noir / Quand les yeu…
  • D’abord croiser vos yeux / Comme je n’en ai plus vus – déçu / L’amour fou / A déserté les rues – sans plus / D’abord saisir au charme / Le temps d’un sourire tendre – attendre / Quitte à baisser les…
  • Dans ce monde poutt poutt / Chargé de bêtise / Je revois tes yeux / Qui parlaient d’être heureux / Sans catastrophes / / Soleil de bord de mer / Que portait la brise / Se faisaient la bise / Au feu l…
  • Deux amours deux images / Deux je t’aimerai toujours / Deux routes à suivre deux chemins soudains / Qui mènent au bout près du soleil dans l’herbe / / Deux amants de maquillages / Deux paires d’yeux …
  • Chants de vitrines bleu sale / En réclame de papier journal / Fardée de néons phares / Foule anonyme / Gavée d’écrans couleur / Désarmée de vocabulaire / Sur boulevards de nulle part / Fous les canard…
  • Plus d’asile face au mépris / C’est la samba des grosses bedaines / Encore une bonne semaine / Dans les rues dans les taudis / De plus en plus de gens s’affairent / À tout foutre en l’air / / Plan d’…
  • Soir de revers des villes / Hors des murs des salons / Moments d’espoirs d’enfer / Saison de graffiti / Graffiti qui s’exposent / S’étendent sont là / Incrustés de gronde / Graffiti d’effacés porteur…
  • Une chaleur caligulaire / À se coller la peau / Comme en transpire toute l’affaire / Je raconte ce qu’il faut / La petite était un ange / Son beau-père un costaud / Qu’est-ce qu’elle a perdu au change…
  • Histoire banale couvée de courants d’air / Pondue dans ’brume jaune de faible atmosphère / Un cœur à «triste» et l’autre à «c’est fermé» / C’est bleu comment la Méditerranée / / Histoire banale …
  • Je passe la vadrouille dans ton bistro / Quand je regarde la lune souvent j’ai le cœur gros / Le travail sur appel quand tu es débordé / Ni papiers ni respect ni emploi assuré / I hate you patron I ha…
  • Ils
    Ils ont laissé les crétins / Fournir de faux c’qui faut / De pardonner / Étonnés sur les routes / Ils ont filé d’images / Les plaines d’acier / À nos cerveaux moulés / Qui s’ouvraient pour…
  • J’ai marché sur la plage et bon sens sous les nuages / J’ai croisé dans tes yeux un penchant pour être heureux / J’ai dormi dans tes bras, un jour on se reverra / T’as ouvert un pré vert, je n’ai plus…
  • Y en a-tu un ici qui comme suit / Fier de sa montre Sarkozy / Néomacho moderne / Cultive son BlackBori / Les ongles tout’ prop’ qui dit / / J’ai toujours eu confiance / D’ein promesses de relanc…
  • Je
    Je m’aime et je m’aimerai toujours / Je suis mon sale problème / Je suis mon sale amour / / Toum takak koutakatoum taktak koutakatoum / / Taaa / / Je m’aime je m’aime je m’aime je / / Ôôôôôôôôôôô…
  • Je m’en vais tranquille / Tendres les mots de ma bouche / Loin des miens qui se couchent / Sans regret / / Je m’en vais parce qu’il faut / Rallumer ces étoiles éteintes / À trop se mouiller aux contr…
  • Je pense à ces cases / Sans comprendre qui s’effacent / À l’automne / Qui colle à mes souliers / Je rage à l’amour / Sur un banc de papier / À ces mots / Qui nous ont tant portés / / Je t’avais pro…
  • Je suis Français, moi, monsieur / Je parle français / / Baby-boom, cash-flow / Living-room, jazz-band / Happening, manager / Footing, jackpot / Marketing et e-mail / Water-closet ou W.-C. / / Le lun…
  • C’était une journée d’enfer / Il n’y avait plus qu’à s’enfuir / Trop plein de foutu par terre / Trop peu de qui va sans dire / J’ai décoré ma vaisselle / Avec un goût de poubelles / Chez moi / / C’é…
  • De l’autre côté de la clôture / Y a une vache qui s’appelle Arthur / Rimbaud soir d’en faire une histoire / / La pauvre Arthur échappée / Est tombée dans la confiture / Aux frères franciscains / V’là…