Basse-ville (Les éditions de la)

  • C’est toute nue / Que je t’aime le plus / Je le sais bien / C’est vexant pour tes robes / Je les aime bien / Mais dans la garde-robe / Ou près du lit / Quand elles tombent su’l’tapis / C’est toute nue…
  • Mes pas ont passé dans la neige / La neige a passé sur mes pas / Je n’ai pas eu de Libera / J’étais tout seul dans mon cortège / Je me suis fait quelques arpèges / Pour accompagner mon trépas / Je me…
  • Toi t’as tout, t’as tous les atouts / T’as le pique et le cœur / Tu me piques le cœur tout partout / Avec ton corps moqueur / T’as toujours, quel que soit l’hiver / Un trèfle à quatre feuilles / Un ca…
  • Tu vas voter demain mon père / Moi je n’ai pas encore ce droit / Aussi tu penseras j’espère / Que tu le fais un peu pour moi / Toi qui possèdes l’expérience / Tu dois savoir bien mieux que moi / Qu’i…
  • Chaque fois que je vois dans le ciel / La trace d’un avion / J’imagine un arc-en-ciel / Pour les piétons / J’peux passer des heures à rêver / Dans les aérogares / Le bout du monde est à côté / Du mome…
  • Finissons-en une fois pour toutes / Une fois pour toutes finissons-en / Pensons-y donc une fois pour toutes / Une fois pour toutes pensons-y donc / / Tout s’rait si simple si dans vingt ans / On d…
  • REFRAIN / Une lampe s’allume / Une lampe s’éteint / Une épaule s’allume / Une épaule s’éteint / / Sur la table un bouquet / Se fane et puis renaît / Un ruisseau s’endort / Une étoile se lève / / /…
  • Heureusement qu’on est heureux / Parce qu’autrement on serait ben malheureux / Heureusement qu’on est heureux / Parce qu’autrement on serait ben malheureux / / J’aurais donc voulu t’acheter / Vu qu…
  • Les moulins à vent sont à vendre / Tous les enfants sont devenus grands / Les derniers fous n’ont qu’à se rendre / L’hiver s’est trompé de printemps / Et l’on souscrit des assurances / On fait l’éparg…
  • Quand la vie n’est plus qu’une vitre vide / Où la pluie lentement bat le temps / Quand on ne tient plus dans ses mains avides / Que le souvenir d’un jardin vacant / / Alors on se dit que rien n’aura …
  • Y a trop de morts dans cette ville / Et pas assez de cimetières / Ça fait que les morts font la queue / Ils sont sur la liste d’attente / Comme à l’assurance-chômage / / Alors ils vont au cinéma pour…