Les nuits de Singapour

LES NUITS DE SINGAPOUR

Nuits de mystères, nuits sans lumière
Ruelles obscures, les enfants jouent aux durs
On peut mêm’pas s’fier à son ombre
Tout c’qu’on a c’est des souvenirs d’outre-tombe

Les nuits de Singapour
Ne riment pas toujours
Pas toujours avec amour
Les nuits de Singapour
Sont les plus solitaires
Les plus solitaires de la terre

Nuits de misère, pleines de faux-frères
On longe les murs, impasse des âmes impures
Quelqu’un vous sourit, est-ce vot’ pire ennemi?
Dans ces eaux troubles,
On joue souvent à quitte ou double

Les nuits de Singapour
Ne riment pas toujours
Pas toujours avec amour
Les nuits de Singapour
Sont les plus solitaires
Les plus solitaires de la terre

Dis-moi c’que tu veux que j’te dise
Fais-moi c’que tu veux que j’te fasse
Quand on trouve quelqu’un à qui s’confier
L’important c’est de ne pas lui dire la vérité

Les nuits de Singapour
Ne riment pas toujours
Pas toujours avec amour
Les nuits de Singapour
Sont les plus solitaires
Les plus solitaires de la terre

Seras-tu celui
Qui mettra des jours
Autour des nuits de Singapour

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.