Crache ton cash

Juste au moment
Où tu t’y attends l’moins
Quelqu’un peut surgir
En arrière de toi
Quelqu’un qui t’suit
Déjà depuis un bon moment
Quelqu’un qui connaît toutes tes habitudes

Crache!
Pardon, qu’est-ce que vous dites?
Ton cash!
Sorry don’t speak relish

D’un geste brusque
T’enlèves sa main de ton épaule
Et tu rock’n’roll
Vers la rue Ste-Catherine
Dans les vitrines, les mannequins
Te tendent leurs mains
T’entends leurs voix
Te glisser tout bas

Crache ton cash

D’un ghetto-blaster
La voix d’un annonceur
Entre deux succès de l’heure
A tout pour ton bonheur
Des muscles en latex
Qu’on regonfle une fois par année
Des caleçons en papier
Qu’on jette en fin de journée
Une cigarette
Qu’on fume par les deux bouts
Un verre de bière mon minou
Un verre de bière right through

Carré St-Louis
Une fille te dit
«C’est 25 piasses la nuit»
«Moi c’est $50, chérie»

Crache ton cash

Tu veux entrer
Crache ton cash
Tu veux t’asseoir
Crache ton cash
Tu veux danser
Crache ton cash
Tu veux boire
Crache ton cash

Tu rentres à la maison
T’allumes ta télévision
Le même individu
Qui t’suivait dans la rue
Apparaît sur l’écran
Et te dit
«Mon vieux, si tu veux être heureux,
Y faut payer comptant!»

Crache ton cash
Crache ton cash

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.