Garde tes larmes

Tout ce que tu racontes
Cache la honte qui dort en toi
Ton armure s’effondre
Et tombe devant moi

Le temps qui te dévore
Pire que la mort
Laisse des traces
Et plus tu le déplores

Plus il t’efface
Pour oublier
Tu veux parler de moi
Sans avoir marché dans mes pas

Tu veux jouer
Mais tu le regretteras
Personne ne gagne contre moi
Garde tes larmes, je n’en veux pas
Le karma saura s’occuper de toi
Ton visage trahit ta voix
Tu cours toujours un jour, tu verras
Personne ne gagne contre moi

Pendant que la roue tourne
Je me détourne, ne m’en veux pas
Mes journées sont trop courtes
Et elles ne reviennent pas

Tu peux cesser de fuir et de courrir contre le vent
Je n’ai pas le temps de t’haïr mais pourtant
Pour oublier
Tu veux parler de moi
Sans avoir marché dans mes pas

Tu peux jouer
Mais tu le regretteras
Personne ne gagne contre moi
Garde tes larmes, je n’en veux pas
Le karma saura s’occuper de toi
Ton visage trahit ta voix
Tu cours toujours un jour, tu verras
Personne ne gagne contre moi

Si tout s’arrête d’un coup et je perds tout
Seule au fond d’un trou, ça ira
Car je n’irai jamais plus bas que toi

Garde tes larmes, je n’en veux pas
Le karma saura s’occuper de toi
Ton visage trahit ta voix
Tu cours toujours un jour, tu verras
Personne ne gagne contre moi

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.