La sainte paix

Venez pas faire un tour, j’en ai mon char
J’en ai mon aller simple, mon Iraq, mon voyage
J’me sens prisonnier de ma soute à bagage
Gyrophares dans mes yeux, dimanche plain et pluvieux
Fort minable, imbuvable même pour le plus saoul des saouls

Appelez-moi donc pas, je répondrai pas
Au coton, au millage, au St-Fuckalliage
De mauvaise compagnie, en faillite d’amitié
Haleine de café froid, de tabac hors la loi
Sans parjures, je gagerais pas sur moi

J’veux la paix, la sainte paix
Foutez-moi la, crissez-moi la dans l’front
À soir, j’vis pour mon nombril
Pis tant pis si ma chérie s’ennuie

Ruine-babines, gratte guitare, last call
Pour la millième première
J’me couche sans penser à l’heure où j’vais me lever
De l’Espagne plein les rêves, des trous d’eau de mémoire
Je descends de ma tête, la roule vers la fenêtre
Je suis de bien mauvaise augure

J’veux la paix, la sainte paix
Foutez-moi la, crissez-moi la dans l’front
À soir, j’vis pour mon nombril
Pis tant pis si ma chérie s’ennuie

Au ministre du bonheur corrompu, je m’adresse
Mon meilleur pot de vin en échange de votre veste
J’en cognerai des clous, m’enterrerai jusqu’au cou
Oubliez-moi au moins que je crève jusqu’à demain
Demain

J’veux la paix, la sainte paix, la paix
J’veux la paix, la sainte paix, la paix

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.