À hauteur d'homme

Je viens du moulin, je viens de la mine
Je viens du vacarme de l’usine
Je viens d’une promesse et d’un bout de pain
J’habite à côté, je reviens de loin

Mes grand-mères allaient à l’église
Et pis recousaient les chemises
Mes grands-pères travaillaient la terre
Puis faisaient souche avec leur verre

Je viens d’un peuple de travailleurs
Je viens d’un père qui se lève à l’heure
Ma mère coupait les cheveux
Pis exigeait que je fasse de mon mieux

J’habite une ville Je me gosse une vie
À ma façon
Avec une guitte
Pis un crayon
J’habite une ville
J’habite une vie
À hauteur d’homme
T’es ma blonde
Je suis ton chum
Ensemble on doit rien à personne

Je viens d’un arbre et d’un ruisseau
Je viens d’un désir et de quelques mots
Je viens de ceux qui ont bâti de leur main
Ceux qui font tout avec rien

Les ouvriers des abattoirs
Les vendeurs de hot dogs su’l boulevard
Les monteurs d’acier dans le ciel
Les mères qui se tapent tout le bordel

Les livreurs de caisses de bière
Le monde qui brasse des affaires
Ceux qui ont la parole modeste
Et pis qui parlent par leurs gestes

J’habite une ville Je me gosse une vie
À ma façon
Avec une guitte
Pis un crayon
J’habite une ville
J’habite une vie
À hauteur d’homme
T’es ma blonde
Je suis ton chum
Ensemble on doit rien à personne

Je viens d’un bateau à l’horizon
Je viens d’un champ et d’une chanson
Je viens de ceux qui n’ont jamais perdu de vue
L’attrait du beau grand inconnu

Ceux qui se lèvent avant le soleil
Et pis qui inventent des merveilles
Qui filent d’une étoile à l’autre
Reprennent leur souffle pis r’montent la côte

Je viens d’un mot doux su’l frigidaire
Ceux qui font avec c’qui a dans l’armoire
Ensemble dans les mauvais jours
Je viens d’une grande histoire d’amour

Titres les plus consultés