Les quatre pays

On s’enfuit d’un pays
Pour diverses raisons
On y revient pour d’autres
Oh! bien souvent les mêmes
Pour retrouver des gens
Et des mots que l’on aime
Le langage des gens
C’est beaucoup leur maison

Le pays
De l’homme qui rit
C’est un bruit
Qui se mange
Comme un fruit
Il est beau comme une orange
Et lumineux dans la nuit
Le pays
De l’homme qui rit
Son pays

Le pays
De l’homme qui pleure
C’est un puits d’eau noire où se meurent
Des oiseaux
L’espoir qui brille et qui nous leurre
L’horloge qui ne sait plus l’heure
Un chagrin d’amour qui demeure
Dans les os

Le pays
De l’homme qui fuit
C’est un cri
Qui l’efface
Dans la nuit
Ce pays-là se déplace
Avec le pied qui le suit
Le pays
De l’homme qui fuit
Son pays

Le pays
De l’homme qui reste
Ça ne se dit pas dans un geste
De la main
C’est un homme que l’âge leste
Un peu d’usure sur la veste
Ce n’est ni hautain ni modeste
C’est demain

Le pays
De l’homme d’ici
Aujourd’hui
C’est un arbre
Qui fleurit
Entre la hâte et la hache
Et le panier pour les fruits
Le pays
De l’homme d’ici
Aujourd’hui

Aujourd’hui

Entrez des paroles!

La Boîte aux paroles compte sur les utilisateurs comme vous pour enrichir sa banque de données! Si vous connaissez les paroles des chansons de la liste ci-dessous, ou de tout autre chanson interprétée par Gilles Vigneault, faites-en profiter la communauté en les retranscrivant.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.