Dévorer des kilomètres

Dévorer des kilomètres
Cela fait passer le temps
Je l’ai vu par la fenêtre
Qui marchait au bout du champ
Mais le temps connaît son maître
Il le suit partout au pas
On le prend pour un ancêtre
Il ne se retourne pas
Des deux côtés du navire
On peut voir par le hublot
Le temps prendre son empire
Selon la couleur de l’eau
À l’enfant qui l’interroge
Il promet mille avenirs
Sans limite et sans horloge
Qui saurait le contenir
Et plus haut que les nuages
On cherche le temps dehors
Il est toujours du voyage
Mais se cache dans le corps
Des passagers de tout âge
Du pilote et des enfants
Qui attendent leurs bagages
La douane les attend
Le temps dort dans une boîte
Pas plus grande que la main
Où par une fente étroite
On peut voir jusqu’à demain
Mais à forcer la serrure
Comme les enfants le font
Chacun trouve sa figure
Dans le grand miroir du fond
Le soulier qui va trop vite
Ne sait pas compter ses pas
De savoir que je gravite
Mon corps est déjà là-bas
Je ne saurais rien promettre
C’est surtout pour les enfants
Dévorer des kilomètres
Cela fait passer le temps
Dévorer des kilomètres
Cela fait passer le temps

Entrez des paroles!

La Boîte aux paroles compte sur les utilisateurs comme vous pour enrichir sa banque de données! Si vous connaissez les paroles des chansons de la liste ci-dessous, ou de tout autre chanson interprétée par Gilles Vigneault, faites-en profiter la communauté en les retranscrivant.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.