Charlie-Jos

Avant d’aller à l’école
I’ connaissait mot à mot
Des chansons où caracolent
Des chevaux
Grattait déjà la guitare
Jouait déjà du lasso
Avec des vieux bouts d’amarre
Charlie-Jos
Sitôt fini son primaire
S’engageait sur le bateau
«À quinze ans, disait sa mère
C’est trop tôt»
Mais c’qu’il avait dans la tête
L’avait pas dans les sabots
D’autant qu’il était pas bête
Charlie-Jos
Chaque fois qu’un train hurle dans la nuit
Chaque fois que j’entends jouer du banjo
Je m’ennuie des mélodies
Qui mettaient nos yeux dans l’eau
Je m’ennuie de ton ennui, Charlie-Jos
Au bout d’son premier voyage
I’ débarque à Montréal:
«Je r’viendrai dans mon village
À cheval»
Fait cinq ans dans les calèches
Joue aux courses un peu trop gros
Pis se retrouve dans la dèche
Charlie-Jos
La guitare, le ruine-babines
Il avait ça dans la peau
Le violon, la mandoline
Le banjo
C’est dans un party en ville
En faisant son numéro
Qu’il a rencontré Lucille
Un cadeau
Chaque fois qu’un train hurle dans la nuit
Chaque fois que j’entends jouer du banjo
Je m’ennuie des mélodies
Qui mettaient nos yeux dans l’eau
Je m’ennuie de ton ennui, Charlie-Jos
C’était une cavalière
Une vraie reine de rodéo
C’était pas pour lui déplaire
Et bientôt
Ne ménageant pas ses peines
Ses amours ni ses travaux
Il fut maître d’un domaine
Mille chevaux
Mais le bonheur est fragile
Surtout quand on en a trop
Le jeu… la bouteille… en ville
Casino
I’ s’est r’trouvé sur les routes
Sans cheval et sans lasso
Et sans amour, on s’en doute
Charlie-Jos
Chaque fois qu’un train hurle dans la nuit
Chaque fois que j’entends jouer du banjo
Je m’ennuie des mélodies
Qui mettaient nos yeux dans l’eau
Je m’ennuie de ton ennui, Charlie-Jos
L’autre hiver, dans une taverne
Un soir de trente sous zéro
Un univers de western
Stéréo
I’ m’a conté ses déboires
Entre une bière et deux sanglots
T’avais pas fini d’te boire
Charlie-Jos
D’après les dernières nouvelles
Après le fond du tonneau
Se serait remis en selle
Comme un pro
Quelqu’un l’a vu sur la Côte
Ent’ Magpie et Baie-Comeau
Avec une dame de la haute
Charlie-Jos
Chaque fois qu’un train hurle dans la nuit
Chaque fois que j’entends jouer du banjo
Je m’ennuie des mélodies
Qui mettaient nos yeux dans l’eau
Je m’ennuie de ton ennui, Charlie-Jos
Chaque fois qu’un train hurle dans la nuit
Chaque fois que j’entends jouer du banjo
Je m’ennuie des mélodies
Qui mettaient mes yeux dans l’eau
Je m’ennuie de ton ennui, Charlie-Jos

Entrez des paroles!

La Boîte aux paroles compte sur les utilisateurs comme vous pour enrichir sa banque de données! Si vous connaissez les paroles des chansons de la liste ci-dessous, ou de tout autre chanson interprétée par Gilles Vigneault, faites-en profiter la communauté en les retranscrivant.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.