C’est à Natashquan

Natashquan, c’est un village
Côté nord du Saint-Laurent
C’est au bout d’un beau voyage
Qui raconte et qui surprend
À la voile ou en voiture
C’est un départ pour ailleurs
Et ça reste une aventure
Digne des vrais voyageurs
Dans les années difficiles
D’il y a cent cinquante ans
Ils ont dû quitter leurs îles
Toujours en Grand Dérang’ment
Dans ces vastes territoires
Ils se sont vite établis
Posant ainsi dans l’histoire
Les premiers pas d’un pays
C’est à Natashquan
Que le temps s’arrête
C’est à Natashquan
Que le temps m’attend
Les Vigneault et les Lapierre
Arrivèrent les premiers
Sous la gouverne exemplaire
De l’aïeul Victor Cormier
Les Landry, l’année suivante
Des Chiasson, des Bourgeois
On travaille, on prie, on chante
On se trouve enfin chez soi
Fini de bâtir l’église
L’ancêtre des Carbonneau
Attend qu’une voix lui dise:
«Sauriez-vous faire un berceau?»
Et toute leur descendance
Savait faire des traîneaux
Et des violons pour la danse
Des maisons et des canots
C’est à Natashquan
Que le temps s’arrête
C’est à Natashquan
Que le temps m’attend
C’est ainsi que mon village
A gardé tous ses secrets
Et de la plaine à la plage
Et de l’église aux Galets
J’y reviens comme on va boire
Une eau qu’il faut protéger
L’avenir c’est ma mémoire
Sur laquelle il a neigé
Le temps d’apprendre l’espace
Et le goût de voir plus loin
L’air et l’eau, tout est en place!
Le sable m’en soit témoin
Tout ce qu’il faut pour que l’homme
Fasse un monde plus humain
Avec ces gens que je nomme:
Inventeurs de lendemains!
C’est à Natashquan
Que le temps s’arrête
C’est à Natashquan
Que le temps m’attend

Entrez des paroles!

La Boîte aux paroles compte sur les utilisateurs comme vous pour enrichir sa banque de données! Si vous connaissez les paroles des chansons de la liste ci-dessous, ou de tout autre chanson interprétée par Gilles Vigneault, faites-en profiter la communauté en les retranscrivant.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.