Dondaine

Par un beau dimanche au soir, m’en allant promener
J’ai rencontré la belle, je lui ai demandé
Je lui ai demandé si elle était à marier
«Non, non!» répondit-elle «pas avec un cordonnier
Car avec son alêne il pourrait me piquer»

Je sacrai mes outils par-terre maudissant mon métier
Car si c’était pas de lui, je me serais marié

Dondaine la ridaine ma ta patte à li matou matante à lou ma li
Matou ma ta patte à li matou matante à lou la ridée

Si c’était pas de mon métier je me serais marié avec la plus
Belle fille qu’y a pas dans le comté
Elle a de beaux yeux verts
De grands cheveux bouclés pis encore plein d’autres affaires
Que je ne peux pas vous nommer

Dondaine la ridaine ma ta patte à li matou matante à lou ma li
Matou ma ta patte à li matou matante à lou la ridée

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.