Mino picaok

Anicinape, Atikamekw, Mi’ kmaq
Mohawk, Innu, Cri, Huron-Wendat
Innuit, Abénakis, Malécite, Naskapi
Mino picaok ooma kopek aki!

Je suis quelqu’un qui a une vision, je suis quelqu’un qui a de l’ambition
Mais je suis quelqu’un qui ne comprend rien face à la situation
Je parle des Premières Nations, toi, d’accommodements raisonnables
Pour moi, 1604 est la plus grosse perte territoriale
On est la plus grosse extermination de l’histoire
C’est ce qu’on a oublié de te dire dans ton livre d’histoire
Mon peuple a survécu à l’assimilation
Et après tout ce qu’on a vécu, y reste à définir l’espoir
On ne veut pas juste nos territoires, c’est une question identitaire
L’identité, c’est primordial et c’est ce que le peuple perd
On est quand même un peuple fier, il y a beaucoup de choses qu’on espère
Mais le désir de mon cœur, c’est qu’un jour on soit frères

Refrain

Ka inentamo8atc kitci minose8atc eotapina8atcin kotak kainakanesintcin
Einentamo8atc nikotin kitci ici8itciki8eti8atc anic nikotin kata icise8ak
Ka nenicikepina8acin nakanesintcin aiamie8ini koni sekisi8ini
Ikiwe a8iakok ka8in oteisi8ak anic nikotin oka kikentana8a

Refrain

On était majoritaires devenus minoritaires
Et là, mon peuple est moins nombreux que leurs troupes militaires
Ceux qui croient qu’on a la corde au cou, mauvaise nouvelle!
On est encore debout, j’aiguise ma plume pour tes oreilles
J’me sens loin de mes racines quand je regarde la société
Il y a une loi sur les sauvages et je me dois de riposter
Ces gens-là n’ont pas compris la richesse qu’ils ont
Un héritage millénaire et regarde ce qu’ils en font
Ceux qui séparent par la couleur, par la religion ou par la peur
Ces gens-là n’ont pas de cœur et un jour ils le sauront
Mais ceux qui rêvent d’un monde meilleur, qui acceptent les gens d’ailleurs
Rêvant d’être frères et sœurs, mais un jour, ils le seront

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.