L’ère de glace

Autour de moi j'vois les bloods, les crips, les thugs, les filles dans les clubs
Qui s'font slip une petite fiole dans leur drink
La mode des cliques qui violent, qui tirent sur un gars
Qui mettent trois balles dans son torse pour ses kicks
La drogue, les flics, un cop qui vide toutes tes poches
Et s'en va rouler ton buzz sur son shift
L'école, les cliques, un gars invisible
Pète une coche, pogne un gun et tire dans l'tas pour le thrill
Les vols, les deals, le cob, les bills dans nos poches
Qui dirigent chacun de nos pas pour grossir
Les robes, les chemises que tu rock, personne dit qu'ce que tu portes
Est fait part un kid qui rush pour survivre
Moi j'suis là, tranquille dans mon block, ma musique j'la met forte
Parce que c'est grâce au hiphop qu'j'peux fuir
La vie qui est tough pis qui empire, on serre la gorge, on s'empile
Dans le désordre avec l'envie d'ouvrir une porte pour s'enfuir

Autour de moi,la pluie acide tombe quand l'tonnerre éclate
Autour de moi,les victimes abondent à la vitesse des balles
On s'empresse de faire le mal, seul moyen d'se faire une place
Autour de moi le monde est froid, on retourne à l'ère de glace

J'vois les décombres, la crasse, les tombes, les drames
On s'affronte prêt à tuer des nations pour une piastre
Sur les ondes, les images qu'on nous montre, le gros bateau qu'on nous monte
Toutes les informations qu'on nous cache
J'vois les ponts qui craquent et s'effondrent, l'asphalte, le béton
Qui ont remplacé la faune et les arbres
J'vois les comptes, les cartes, les fonds, la faillite et la honte
Quand tu vois l'huissier qui monte dans tes marches
Deux avions qui crash, des millions en larmes et qui te montrent du doigt
Si t'as la peau sombre et une barde
J'vois les bombes, l'Irak, le nombre de familles innocentes tuées
Quand l'armée inonde leur village
Moi j'dénonce, à examiner le monde, j'vois les racistes et les cons
Qui vont t'haïr, si t'es jaune ou t'es black
Attention ou tu marches car tu peux tomber sur un cat
Qui pour ta montre sort son calibre et t'affronte, chiki blaw blaw!

J'vois la mort, la misère, les efforts, les civières
et le sort d'un gars qui pleure sur le corps de sa mère
J'vois l'alcool, les verres, les bars, un père
qui est pas là, qui laisse sa famille chaque soir pour sa bière
Assis sur un banc d'parc, j'regarde le monde qui marche
On prend soin de bien s'habiller, de soigner son image
Mais, j'vois le trac dans les visages, on s'déplace sur la planète en zig-zag
En sachant qu'ça va éclater dans nos faces
C'est la tempête incendiaire, on entend le click des guns
Des enfants qui quittent l'école en s'vantant qui ont kill le prof
C'est le feu qui brûle un drapeau d'Greenpeace
J'vois des sourires juste quand devant le flash on dit "cheese"
Devant l'escouade anti-émeute, on éclate des vitrines
Dans l'journal, 10 autres pages pour les visages de victimes
Autour de moi, c'est la merde et j'me réserve le droit d'chiâler
Et j'te jure qu'la vie est belle en cachant mes doigts croisés

Entrez des paroles!

La Boîte aux paroles compte sur les utilisateurs comme vous pour enrichir sa banque de données! Si vous connaissez les paroles des chansons de la liste ci-dessous, ou de tout autre chanson interprétée par Koriass, faites-en profiter la communauté en les retranscrivant.