Légendaire

Des fois j’paranoye, j’suis comme «fuck ce rap shit»
J’prends la dernière gorgée de vodka dans mon cup en plastique
Je m’imagine finir comme Lennon avec le shot d’un Magnum
Qu’on veuille ma peau comme Roger Rabbit ou un boss d’la mafia
Mais fuck all that shit, j’grab le money, j’run pis that’s it
C’est moi le golden boy, golden comme un trophée de l’ADISQ
Quand Korey Hart et Ruffy Duffy pump le volume à 10
T’entends les drums à Drummond, ta rétine décolle à chaque kick
J’pas ton struggle rapper, j’veux marquer l’époque à chaque disque
Paul Sarrazin, Claude Rajotte, des Solid Rock classics
Arrête de fronter comme si j’avais pas l’album de l’année
Arrête de fronter, sors ton carnet je vais te l’autographier
Rap Queb Money Tour dans un Econoline
J’arrête pas le grind, time’s running sur le chronomètre
J’ai un tas de problème qui me fuck le mind so je rock la scène comme un tortionnaire
Je vole ta chaine pis j’te pogne le mic
Mets le spot sur moi, pis shut the lights

Encore une bonne raison pour rapper dans le mic
Des fois c’est l’enfer, mais ça c’est dans tête
Les autres sont sédentaires, les deux pieds pognés dans terre
On fait des moves comme des géants pour être légendaires

Started from the bottom dans le vieux St-Eustache
Jusqu’à stunter sur le stage de la place des festivals
Le bread des CD dans mon CELI, pas une cent est sale
J’ai jamais settle de sell out pour get du steady cash
Winner from the start qui crie j’vais jamais perdre
Y’a fallu que je serre ma ceinture pour avoir la belt
Quand j’muscle flex j’suis fucking great et fuck le reste
Faut que j’hustle bread, so cut to the chase pis cut le chèque
Korey Hart c’est le best, j’te dépasse par la drette pis j’passe sur la red light
Korey Hart c’est le best, j’ai le K sur le chest, j’suis le God in the flesh, right?
I run this shit même si tu me diss dans mon back
Crisse ton camp ti-pit, j’suis pas l’antichrist parce qu’y a des anglicismes dans mon rap, fuck that
Meanwhile faut que j’deal avec un tas de crap
Cheap wine avec le team dans les rough patch
Ennemis, wannabes sur mon nutsack
Ils m’envoient des bêtises sur mon portable
J’ai passé de «Garde ta job» à «Garde le change»
Avant de finir entre 4 planches faut que j’rentre dans la légende

Encore une bonne raison pour rapper dans le mic
Des fois c’est l’enfer, mais ça c’est dans tête
Les autres sont sédentaires, les deux pieds pognés dans terre
On fait des moves comme des géants pour être légendaires

Entrez des paroles!

La Boîte aux paroles compte sur les utilisateurs comme vous pour enrichir sa banque de données! Si vous connaissez les paroles des chansons de la liste ci-dessous, ou de tout autre chanson interprétée par Koriass, faites-en profiter la communauté en les retranscrivant.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.