Gagnant

Tous les matins j’pars en courant vers la victoire en me dépêchant
Pas besoin de faire des barres sur un miroir en me réveillant
À la place, quand j’fais des barres c’est que j’reste fort en écrivant
J’massacre, je les rap dans les bars et j’montre au crowd que j’suis brillant
Pas pour faire m’faire lancer des roses ou faire danser les hoes
Mais pour faire penser les autres et faire avancer des causes
J’suis de même, ceux qui me connaissent disent que j’parle trop
Si j’te dis fuck la mode esti, c’t’en quatre mots
No joke là ceux qui m’connaissent pas vont me trouver débile
Mais si t’es pourri sur un mic j’prêt à couper tes fils
Quand j’vais parler aux jeunes pas besoin de brouiller les pistes
Parce que c’pas comme J-F Harrisson que j’veux toucher les kids
Rien de mal à être un gagnant, être le premier à ligne d’arrivée
Pour moi être un mauvais perdant c’t’une qualité
So j’laisse aucune médaille au reste comme Michael Phelps
J’me répète que c’est moi le best pis j’vais jamais perdre
Mon nom c’est Korey Hart, pis tu l’sais qu’j’suis le best
Superhéros pour les matantes avec un K sur le chest
Un rapper défenseur de la veuve et de l’orphelin
Le Koriass symbol dans le ciel, tu peux l’voir de loin
J’suis un Joker, mais j’sais que j’viverai vieux pas comme Heath Ledger
J’t’en mets plein la vue comme du poivre de cayenne j’te vise les yeux
Tu dis qu’j’suis poche mais j’t’ai pogné à biter mes verses
Tu te contredis comme un loser qui s’habille chez Winners
J’suis conséquent j’le sais qu’c’est la vie des couche-tards
J’aurai peut-être jamais les ventes de disques de Marie-Mai Bouchard
Eminem, Jay-Z ou bien Wilfred Lebouthiller
Au moins j’le sais qu’j’ai pas la vie de merde d’un ouvrier
Faut décompresser parce qu’ici le stress c’est routinier
Vite un beat fresh, j’ouvre une petite frette pour oublier
J’viens péter ta balloune comme un alco-test
Si tu pensais que j’allais fail, fuck it j’vais jamais perdre
J’suis pas l’astronaute que j’voulais être quand j’étais petit garçon
Mais j’voudrais jamais la place d’un autre, j’vis ma vis à fond
Quand vient le temps de rêver j’suis pas un robot sans inspiration
Genre tous les jours métro-boulot-dodo sans respiration
7ième Ciel, tu peux même télécharger l’application
Pour mes boys, Bobby, Manifest, jusqu’au Pichasson
Mocy qui est derrière la console pour la prise de son
Pis ma blonde qui fait des cupcakes pour mon petit bedon
Webster, Alaclair Ensemble le post-rigodon
Limoilou jusqu’à Montréal pis les petites région
Pour qu’on s’enlève la tête du sable pis qu’on sorte de l’ombre
T’es quand même un gagnant si tu récoltes le bronze

Entrez des paroles!

La Boîte aux paroles compte sur les utilisateurs comme vous pour enrichir sa banque de données! Si vous connaissez les paroles des chansons de la liste ci-dessous, ou de tout autre chanson interprétée par Koriass, faites-en profiter la communauté en les retranscrivant.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.