Le croque-mort à coulisse

Il était embaumeur mais jouait du trombone
Et les jours où personne ne daignait trépasser
Seul entre ses cercueils et son vieux gramophone
Il prenait des chorus avec Tommy Dorsey

Y'a pas de sot métier comme le dit le proverbe
Et s'il faut que la mort soit votre gagne-pain
Tout plutôt que l'armée, vive les pompes funèbres
C'est moins dur que docteur et plus sûr qu'assassin

Donc il était croque-mort et battait la mesure
Tout en déboutonnant trois ou quatre bémols
Sa fiancée cachée, son unique aventure
C'était son instrument parfumé de formol

Pour le reste il était toujours de circonstance
Chagrin pour escroquer les veuves tout en pleurs
Distrait pour encaisser les chèques d'assurance
Artiste pour monter les Cadillac en fleurs

Lorsque la mort le remercia de ses services
On trouva son trombone serré contre son corps
On l'appelle depuis le croque-mort à coulisse
Et sur sa pierre on lit, gravé en lettres d'or:

«Il était embaumeur mais jouait du trombone
Et les jours où personne ne daignait trépasser
Seul entre ses cercueils et son vieux gramophone
Il prenait des chorus avec Tommy Dorsey»

Entrez des paroles!

La Boîte aux paroles compte sur les utilisateurs comme vous pour enrichir sa banque de données! Si vous connaissez les paroles des chansons de la liste ci-dessous, ou de tout autre chanson interprétée par Sylvain Lelièvre, faites-en profiter la communauté en les retranscrivant.