Une manière de parler

UNE MANIÈRE DE PARLER

Il fait ce qu’on lui demande
réglé au quart de tour
il couvre tous les angles
des semis jusqu’aux labours
c’est (bien sûr) une manière de parler

Sous l’apparence il n’y a personne
Dans le corps n’habite pas d’homme
C’est un phénomène, un génie
Je n’y accorde aucun crédit quand
Dans le corps il n’y a pas d’homme

Elle ne donne rien d’elle , elle mange tout de vous
c’est la boulimie du Moi
Elle vomirait je crois si vous étiez du chocolat
C’est (bien sûr) une manière de parler

Sous l’apparence non, pas de femme
Dans le corps n’habite pas d’âme
C’est un phénomène, un génie
Je n’y accorde aucun crédit quand
Dans le corps il n’y a pas de femme

Dans notre système
Dans notre opulence
Nord-américaine
se crée des carences
Chez ceux qui possèdent beaucoup
Qui confondent les bosses à des trous
Que remplir n’emplit rien du tout

Sous l’apparence il n’y a personne
Dans le corps n’habite pas d’homme
C’est un phénomène, un génie
Je n’y accorde aucun crédit quand
Dans le corps il n’y a pas d’homme
Quand dans le corps n’habite pas d’âme
C’est un phénomène, un génie
je n’y accorde aucun crédit quand
Dans le corps il n’y a personne

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.