La fin de l’homme ne sera pas la fin du monde

LA FIN DE L’HOMME NE SERA PAS LA FIN DU MONDE

Comme il est partout
Mais surtout dans ses valises
Avant de disparaître
Dieu vend ses églises
Un arbre mort mais joli
de forme heureuse
l’est moins que le sera
demain la tronçonneuse...

La poésie est là tout autour
fragile, fragile, fragile
et puis c’est fini
La beauté dispose
et n’a besoin de personne
Splendeur, grandeur,
hauteur autour de soi
fragile, fragile et solide à la fois
la fin de l’Homme
ne sera pas la fin du Monde

j’aime l’inutile
tout comme le fortuit
et tente autant d’amour
pour aujourd’hui
Hors de tout doute raisonnable
il n’y a que dans mon lit
où demain soit bien plus que probable...

La poésie est là tout autour
fragile, fragile, fragile
et puis c’est fini
La beauté dispose
et n’a besoin de personne
Splendeur, grandeur,
hauteur autour de soi
fragile, fragile et solide à la fois
la fin de l’Homme
ne sera pas la fin du Monde

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.