Étreintes

ÉTREINTES

Si je me devais de choisir
Pour une raison d’espace
Un seul de mes souvenirs
Ce serait celui de toute manière
De nos étreintes dans la mer.

Si vous voyez que change mon visage
Qu’il s’illumine en plein février
Dans la grisaille du jour sali
Ce n’est pas que je m’amuse de l’hiver
J’pense à nos étreintes dans la mer.

Ou-ou-ou…à nos étreintes dans la mer
Ou-ou-ou…à nos étreintes dans la mer

Si vous croyez qu’à mon dernier sourire
S’était ajouté une lueur
Une singulière splendeur
Je le dois ni au paradis, ni à l’enfer,
Mais aux étreintes d’une femme dans la mer
Je le dois ni au paradis, ni à l’enfer,
Mais aux étreintes d’une femme dans la mer.

Ou-ou-ou…aux étreintes d’une femme dans la mer
Ou-ou-ou…aux étreintes d’une femme dans la mer.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.