Drôle de personne

Cette drôle de personne est silencieuse
Elle fait toujours très attention
De n’attirer sur elle
Que peu de réflexion
Elle est secrète
À la limite elle vous embête

À toute heure de pointe
Sur les routes on la voit
Toute prisonnière des ponts
Toute prisonnière des autoroutes
Et des artères
Tuant le temps sur son cellulaire
Dans une nouvelle forme de misère

Elle vit à crédit
À coup de débit, de mal finance
De mal opulence
Et n’a d’yeux que pour l’irrésistible
De dieu que pour le blasphémer
Elle fait sa prière dans les magasins
Qu’on la laisse vivre
Au-dessus de ses moyens

Et si elle a comme ça devant elle
Quelques beaux dollars en trop
Ce n’est pas tant une bonne nouvelle
Qu’une entourloupe d’impôt
Ça ne dupe plus personne allons,
Un enfant pris la main
Dans les bonbons

Cette drôle de personne je l’aime
Pour nulle autre raison que c’est la mienne
Si j’entrais moi dans votre histoire
Je trouverais du sang sur vos rasoirs
Ça ne regarderait nil ni personne
C’est comme ça aussi que je raisonne
Ça ne regarderait nil ni personne
C’est comme ça aussi que je raisonne...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.