Comme un vieil olivier

J’ai connu à Djerba un très vieil olivier
Qui, du temps des Romains, offrait déjà son ombre
À tous ceux qui venaient rêver de liberté
Et d’une vie plus juste, et d’un futur moins sombre

2000 ans sont passés, deux prophètes en vain
Ont enseigné l’amour et la miséricorde
Mais rien n’a pu changer, on n’entend pas la fin
De ce tumulte horrible qui jamais ne s’accorde
Alors moi

Comme un vieil olivier, j’attendrai patiemment
Que l’soleil et le temps alimentent ma vie
Comme un vieil olivier, j’attendrai en riant
Que la pluie et le vent fassent mûrir ma vie

J’offrirais de mes nuits toutes mes insomnies
Comme des fruits mûris à l’ombre du silence
J’offrirais mes erreurs, mes moments de bonheur
Et les fleurs de mes peurs que la brise balance

Moi, bien ancré dans la terre, face à l’éternité
Je veux seulement être comme un vieil olivier

Le rameau d’olivier au bec d’une colombe
Ça fait un beau dessin mais ça ne sert à rien
Les oliviers jamais ont fait mûrir des bombes
Le chant de la colombe n’est pas un assassin

Et cette grande farce de ces Nations Unies
Qui n’ont pour seule union que le pouvoir des banques
Faut-il en rire ou bien en pleurer de dépit
Alors que c’est la paix et l’amour qui nous manquent

Alors moi
Comme un vieil olivier, j’attendrai en veillant
Que l’soleil et le temps illuminent ma vie
Comme un vieil olivier, j’attendrai en priant
Que la pluie et le vent fassent grandir ma vie

Et je regarderai les hommes s’entre-tuer
Pour défendre une idée ou un Dieu qu’ils s’inventent
Et je regarderai les nations s’écrouler
Les puissants supplier que leur mort soit clémente

Moi, bien ancré dans la terre, face à l’éternité
Je veux seulement être comme un vieil olivier

Je retiendrai mes larmes en regardant les armes
Les drogues et les femmes se vendent aux enchères
Je verrai sans rien faire comment tremble la terre
Comment vient de la mer la vague meurtrière

Et je regarderais les riches s’enfermer
Dans leur bunker scellé pour survivre au désastre
Créé par le venin de leur appât du gain
Leur incessant besoin d’un pouvoir idolâtre

Moi, bien ancré dans la terre, face à l’éternité
Je veux seulement être comme un vieil olivier

J’ai connu à Djerba un très vieil olivier
Qui, du temps des Romains, était déjà un sage
Il savait que la vie consiste à tout donner
Et à oser ouvrir la porte de sa cage

J’aimerais être un jour
Comme ce vieil olivier

Entrez des paroles!

La Boîte aux paroles compte sur les utilisateurs comme vous pour enrichir sa banque de données! Si vous connaissez les paroles des chansons de la liste ci-dessous, ou de tout autre chanson interprétée par Michel Conte, faites-en profiter la communauté en les retranscrivant.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.