Les parages de l’éternité

La nuit est encore debout
La lune me ramène chez nous
Et c’est toujours le branle-bas
À la taverne du coin
En dedans
Le monde carbure tranquillement
C’t’une espèce de carrousel
à sentiments
Y’en a qui pleurent à boire debout
Y’en a qui rient parce qu’y sont saouls
À bras le corps
Ça se pète la fiole
Y en a qui courent à’ scrap
Y en a qui traînent de la patte
Ça ment en morceaux
Ça a le coeur en lambeaux
Ça veut pus rien
Ou ça veut trop
Une gang parle d’la game entre chums
Deux autres au bar jouent aux bums
Y’a celui là-bas
Qui raconte l’histoire du gars
Pis quatre cinq autour qui rient ben gras
Fait qu’en gros c’est pas mal ça
Ça prend sa pinte ça pète d’la broue
Ça boit au nom de rien du tout
Ça cabotine dans la voie d’évitement
Depuis des heures ou des années
Quand la waitress les appelle mon pit’
Enfin ça sent qu’ça fitte
Pour un bout de temps au moins
Ça sent que ça appartient
Pis quand la waitress crie Last call
Le monde dans’ place
Est pas mal fall ball
La lumière blanche et frette s’allume
On tire le rideau on sort de la brume
Y’est trois heures
Une poignée d’hommes et de femmes
Quittent les parages de l’éternité
La place se vide sans histoire
Y reste juste
De la limaille de rêves sur le plancher

Entrez des paroles!

La Boîte aux paroles compte sur les utilisateurs comme vous pour enrichir sa banque de données! Si vous connaissez les paroles des chansons de la liste ci-dessous, ou de tout autre chanson interprétée par Vincent Vallières, faites-en profiter la communauté en les retranscrivant.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.