La pédale au plancher

J’ai décidé de vivre ma vie tanné d’me contenter d’survivre
Le temps du grand ménage est venu le temps qu’il faut
Que seulement ceux qui m’aiment me suivent
Que les jaloux s’tassent qu’les profiteurs débarrassent

Et que ceux qui voudront écrire que j’me trouve bon que c’est moi qui est l’pire
Défoulez-vous un coup videz vos encriers
C’est ma tournée ça m’fait plaisir
J’ai plus de temps à perdre pas l’temps pour jouer les martyrs

On a juste une vie à vivre il faut la rouler
Je passerai le restant d’la mienne la pédale au plancher

J’mettrai plus d’gants blancs pour le dire
Dehors ceux qui n’ont jamais l’goût d’rire
Ceux qui sont déprimés à longueur d’année
Hors de ma vue j’veux pu vous lire
J’me casse j’me tasse tant pis pour ceux qui s’écrasent

On a juste une vie à vivre il faut la rouler
Je passerai le restant d’la mienne la pédale au plancher

Je ferai un égoïste de moi
Visiterai les plus beaux endroits
Repousserai mes limites mes peurs et mes bibittes
Je vivrai comme je veux comme un fou ou bien comme un roi

On a juste une vie à vivre il faut la rouler

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.