Le vrai monde

C’est un matin lâche de juillet
Un matin d’vacances de construction
Mon amour on ira pas loin c’t’année
Y’a d’la sécheresse plein l’portefeuille
Le foin s’fait rare à dépenser

Anyway le soleil cogne fort
Et l’ombre se fait de plus en plus rare
La 20 va être embouteillée
De monde qui ont bûché toute l’année
Pour gagner leurs deux semaines de liberté

À ceux qui n’ont jamais peur de se lever le vrai monde
Les ouvriers les retrousseurs de manches
Les porteurs de cœur au ventre
Ceux qui s’crèvent à longueur d’année
Pour les poches d’la compagnie
Un coup d’crayon à votre santé

Les bords de lacs se changent en mines d’or
Les prix s’ambitionnent partout dans l’nord
Ça s’raconte des peurs dans les chaloupes
Ça s’en débouche une p’tite en jetant une ligne à l’eau
Ça prendra l’temps qu’il faut y’a rien d’trop beau

On passe l’année à courir après l’temps
À se faire la vie dure pour payer nos factures
À soir on oublie la ville, les dettes, l’hypothèque
Y’aura rien ni personne qui nous fera courir
On est sur le cruise control jusqu’à fin d’juillet

Entrez des paroles!

La Boîte aux paroles compte sur les utilisateurs comme vous pour enrichir sa banque de données! Si vous connaissez les paroles des chansons de la liste ci-dessous, ou de tout autre chanson interprétée par Kaïn, faites-en profiter la communauté en les retranscrivant.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.