L’amour du jour

À force d’avoir les yeux plus grands qu’le ventre
Aussi grands qu’un village entier de géants Beaupré
À force de pus savoir vraiment quoi vouloir
Je pense encore un peu à toi

À coup de mots malades qui vivent dans leur passé
De lettres jaunies par de vieux rêves illettrés
À coup d’absences de trop loin trop souvent répétés
Je me suis perdu entre nous deux, quelque part au fond de nous deux

Mais encore là, je sais pus trop quoi penser d’moi
De ce que je suis devenu depuis
Ou de ce que j’étais avant toi
J’ai mal à l’amour du jour
Mal en dedans, aux alentours
À tout ce que j’pourrais prendre comme roue d’secours
Je pense encore un peu à toi
Juste encore un peu mélangé

C’est devenu trop facile, de revirer d’bord
De recommencer à zéro, de faire chambre à part
De marcher sur le monde, de haut sur un fil d’amour
C’est devenu trop difficile d’y croire

Y’a tellement d’monde à aimer, autour de moi
Des fois je sais pus trop où m’embarquer
À soir je m’endors en homme libre en rêvant que demain
Me réveille un peu moins rêveur

Mais encore là, je sais pus trop quoi penser de moi
De ce que je suis devenu depuis
Ou de ce que j’étais avant toi
J’ai mal à l’amour du jour
Mal en dedans, aux alentours
À tout ce que j’pourrais prendre comme roue de secours
Je pense encore un peu à toi
Juste encore un peu mélangé

Mais encore là, je sais pus trop quoi penser de moi
De ce que je suis devenu depuis
Ou de ce que j’étais avant toi
J’ai mal à l’amour du jour
Mal en dedans, aux alentours
À tout ce que j’pourrais prendre comme roue de secours
Je pense encore un peu à toi
Juste encore un peu mélangé

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.