Le bruit qui court

J’ai brûlé mes vieilles habitudes
À coups de kilomètres de solitude
Au volant de mes bonnes intentions
J’ai déchiré les quatre saisons

Perdu dans mon paysage
Je cherchais ton visage, me voir
Comme un fou le corps volage
J’ai fait’ le plus beau des voyages
Le cœur dans les nuages

Y’a un bruit qui court
Que je serais tombé en amour
Évitant les détours
Je te ferai la basse cour
Le monde pourrait sauter
Moi je m’effondre à côté de toi
Je me fous de ce qu’ils vont penser
J’ferai un homme de moi

Imprimer mon journal de bord
À même l’encre de ton corps
Roulant comme ça sans me faire de plat
Jusqu’aux limites du Westfalia

La seule idée de ton regard
Brille dans le tableau de bord le soir
Pour le meilleur au diable le pire
Y’avait ton sourire
Pour nous conduire au délire

Y’a un bruit qui court
Que je serais tombé en amour
Et puis dans les détours
Je te ferai la basse cour
Le monde pourrait sauter
Moi je m’effondre à côté de toi
Je me fous de ce qu’ils vont penser
Je fais un homme de moi

Je roule au hasard pis je tourne la page
Je sors de mon personnage je remets les jours à leur place
Quitte à jouer au fou du village je plie nos bagages
Pis je nous ramène à Montréal

Y’a un bruit qui court
Que je serais tombé en amour
Et puis dans les détours
J’te ferai la basse cour
Le monde pourrait sauter
Moi je m’effondre à côté de toi
Je me fous de ce qu’ils vont penser
Je fais un homme de moi

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.