Johnny Cash

Une route de campagne, un soir d’août
Un nuage de mouches noires, me suit partout
La rivière doit pas être loin, j’peux sentir la moiteur du foin
J’suis Johnny Cash, jusqu’au matin

La cigale se plaint, la vie est chaude
Une lueur de lune au loin
L’odeur nocturne s’en vient
Mais l’soleil est encore là, on dirait qui veut pas s’coucher
J’suis Johnny Cash
Un soir d’été

Et c’est encore une autre toune de cowboy
D’harmonica de soir d’été
Toujours la même vieille toune de cowboy
D’accordéon, de terre, de whisky amer

La ville est loin, le bruit est mort
Les souvenirs des soirs d’avant
Mes vieux chums vers nulle part
La poussée d’vent dans l’dos, m’aide à traverser l’courant
J’suis Johnny Cash, je r’monte le temps

Et c’est encore une autre toune de cowboy
D’harmonica de soir d’été
Toujours la même vieille toune de cowboy
D’accordéon, de terre, de whisky amer

Salut les toughs, j’arrive en ville
Une bouteille de contrebande
Juste pour imbiber mon thrill
Le sourire du bon à rien, pis pas personne pour m’attendre
J’suis Johnny Cash, jusqu’à demain

Et c’est encore une autre toune de cowboy
D’harmonica de soir d’été
Toujours la même vieille toune de cowboy
D’accordéon, de terre, de whisky amer

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.